Interview, Podcast

Hôtellerie et restauration hybride avec Théodore Bouchot

Je connais Théodore Bouchot depuis quelque temps maintenant. Je ne sais plus si c’est le vélo, le marketing ou l’hôtellerie qui nous ont réuni à la base, mais nous partageons de belles passions !

Qui est Théodore Bouchot ?

Il aime se présenter comme un profil de bâtisseur. Le genre qui ne reste jamais au même endroit pendant très longtemps. Dès que les opérations sont en place et stables, il vogue vers de nouvelles aventures. Un état d’esprit d’entrepreneur, sans aucun doute !

Voilà plus de dix ans qu’il navigue dans l’hospitalité, côté salle, cuisine et hôtellerie. C’est l’avantage de bouger souvent, on peut découvrir pleins de postes différents. Et d’établissements, ou pays !

L'agence Poem

Après avoir planté une boîte en 2015, Théodore Bouchot s’est formé au digital et au marketing (à l’école digitale Visiplus Academy).

Le voilà doté de nouvelles compétences, qui lui permettent de créer une agence qui propose un accompagnement marketing à des hôteliers restaurateurs. 

Théodore a également développé Le Studio, pour aider à créer des concepts à des hôteliers qui souhaitent revoir leurs offres de restaurations. 

J’aime ce côté solopreneur qui fait de son expertise une force et un levier pour les clients qu’il accompagne. 

Hôtellerie et restauration hybride

Aujourd’hui, les hôtels ont une problématique de rentabilité des mètres carrés. Particulièrement en ville, là où le foncier est cher.

Avec en plus des spécificités d’accueil à considérer : être capable d’accueillir des grands groupes dans le lobby tous à la fois, avoir une salle de petit-déjeuner qui ne serve pas qu’à cela, etc…

Il s’agit donc selon Théodore Bouchot de réfléchir à des lieux hybrides pour améliorer la traction de l’établissement et à positionner l’hôtel comme un acteur de quartier. 

Il a fait le constat que je partage que la plupart des restaurants n’arrivent pas à remplir le midi, alors qu’ils sont souvent remplis le soir. Sans parler des établissements qui sont fréquentés par des touristes qui viennent du bout du monde, mais pas des voisins du quartier. 

Pourquoi alors ne pas proposer des pôles, qui vont apporter une traction à nos points de vente. Quelques exemples que j’aime beaucoup :

  • Avoir une boulangerie partenaire dans l’hôtel
  • Proposer une médiathèque
  • Accueillir un maraîcher tous les soirs pour le voisinage

Il s’agit de se demander comment créer de la valeur et d’autres flux financiers qui vont venir amortir le coûts élevés de l’hôtel. 

Devenir un acteur de sa destination, selon Théodore Bouchot

Mon invité pense aussi que l’hôtel-restaurant peut proposer une expérience de « slow food », notamment aux voisins qui parfois ne pensent pas, ou n’osent pas entrer dans l’hôtel. 

En fonction de la zone dans laquelle se trouve l’hôtel, il aura tout intérêt à s’assurer de devenir un incontournable pour ses voisins, avant même de penser aux visiteurs lointains. 

Marketing et hôtellerie

Est-ce que le marketing et l’opérationnel sont compatibles ? Je constate parfois que les uns fonctionnent en silots avec les autres, sans jamais bien communiquer. 

Il est temps selon mon invité que les marketeurs passent plus de temps dans les lobbies d’hôtels et viennent « sentir » l’atmosphère afin de proposer des stratégies qui répondrent vraiment aux problématiques du terrain. 

C'est quoi une bonne stratégie marketing pour un hôtel-restaurant ? Selon Théodore Bouchot.

Une bonne stratégie marketing pour un hôtel-restaurant, c’est un hôtel qui a compris que le facteur risque de l’hôtellerie, ce n’est pas l’hôtel, c’est la restauration - Théodore Bouchot

Une bonne stratégie, c’est de basculer d’un établissement réceptif à devenir un acteur d’activités et propositions au voisinage et autres clients, en utilisant le restaurant comme porte d’entrée, pas l’hôtel.

Marketing et ressources humaines

Pourquoi ne pas appliquer les techniques de marketing aux ressources humaines ? 

C’est la question que j’ai posée à Théodore Bouchot, qui, comme moi, partage l’opinion que nous gagnerions à prendre le meilleur de l’un pour le transférer à l’autre. 

Un repas offert aux collaborateurs, où ils puissent se retrouver tous ensemble et créer du lien, c’est déjà la base, souvent oubliée. 

Et proposer au client-interne une expérience similaire à nos clients habituels, cela favoriserait les recrutements et permettrait de solidifier la marque-employeur. 

Transformer les pages carrières en pages de vente

Aujourd’hui, une offre d’emploi est considérée comme une publicité classique. Or, cela ne fonctionne plus. En revanche, ce qui marche, c’est de laisser la parole aux acteurs, les collaborateurs donc.

Pourquoi ne pas les inciter à laisser un avis sur l’expérience qu’ils vivent dans l’entreprise ? 

Ou enregistrer leurs témoignages et les faire apparaître sur la page carrière de l’hôtel ? 

Utiliser ce qui fonctionne avec les traditionnelles page de vente, mais avec un objectif de recrutement. 

Le livre

L’art de la guerre - Sun Tzu - Recommandation de livre de Théodore Bouchot

Un livre de stratégie, mais aussi de management. Le premier que j’ai lu il y a longtemps déjà ! 

Un autre média recommandé par Théodore Bouchot

Un média d’inspiration pour les amoureux d’outdoor, de voyages et de photographie : Les Others

Les autres épisodes du Podcast cités

Pour contacter Théodore Bouchot ou l'agence Poem

Le message aux Insiders

Amusez-vous. Vraiment.

Catégories
Cet article vous a plu ?
Partagez-le sur vos réseaux sociaux !
Partager sur Facebook
Partager sur LinkedIn
Partager sur Twitter

D'autres contenus sur le même sujet...

Maxime Blot et les intervenants - Dans le Lobby - Septembre 2023

Dans le Lobby

En septembre 2023, j’ai eu la chance d’animer la conférence « Dans le Lobby » avec des acteurs de la tech pour l’hôtellerie-restauration.

Lire la suite »