Interview, Podcast

Comment utiliser les NFT et les Métavers dans l’hôtellerie-restauration ?

Sébastien Felix, le CEO d'Influence Society. Spécialiste du marketing digital pour les hôtels.

Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible.

No Code, Métavers, NFT, Web 3.0. Des mots à la mode auxquels j’ai voulu m’intéresser. Et comprendre leur intérêt pour nos métiers. 

Peut-être n’avez-vous jamais entendu parler de ces termes, mais il est encore temps de vous y intéresser. Car ils vont modifier notre quotidien et le font déjà. 

Mon invité : Sébastien Felix

Peut-on le qualifier de geek ? Peut-être. 
En tout cas, il est passionné de technologie, mais d’hôtellerie aussi. C’est d’ailleurs pour cela que je l’ai invité. Car il comprend deux mondes à priori assez éloignés, et pourtant. 

Sébastien est tombé dans l’hôtellerie lorsqu’il était plus jeune, au sein du groupe Sibuet, où il travaillait en Marketing. Puis il n’a eu de cesse d’évoluer entre le marketing, le digital et l’hôtellerie. Ajoutons à cela une fibre entrepreneuriale et nous avons un créateur d’entreprises, dont Influence Society.

Influence Society

Créée en 2016 par Sébastien, c’est une entreprise qui a pour but d’accompagner les établissements 4 et 5 étoiles dans leur stratégie de marketing digital. Vous comprenez mieux l’intérêt pour moi de recevoir un tel profil. 

Mais l’une des spécificités d’Influence Society, c’est qu’elle développe des sites d’hôtels avec le CMS No Code : Webflow.

Pourquoi utiliser Webflow pour un site web hôtelier ?

Je ne vais pas donner ici toutes les définitions, mais retenez qu’un CMS (Content Management System), c’est l’outil qui vous permet d’éditer votre site web. Par exemple, sur hospitalityinsiders.net, j’utilise le CMS WordPress, l’un des plus connus du marché. 

Lorsqu’un outil est « No Code », cela signifie que son utilisateur n’a pas besoin d’avoir de connaissances de langage web pour pouvoir l’utiliser. Concrètement, vous bougez des éléments ou vous cliquez sur des boutons et l’outil écrit pour vous les lignes de code, sans même que vous les voyez. 

C’est donc extrêmement puissant et là où il y a quelques années il vous fallait absolument un Webmaster, aujourd’hui tout le monde dans votre entreprise pourrait mettre à jour votre site web et effectuer des modifications facilement.

Webflow est donc l’un de ces outils. 

Selon Sébastien, il a l’avantage lié à sa facilité d’utilisation, d’offrir énormément d’autonomie. Oubliez les innombrables appels à votre agence web à chaque modification de page. 

Dans le cas d’Influence Society, Sébastien et son équipe préparent des modèles (Templates) qui sont ensuite facilement duplicables à l’infini sur votre site. Résultat : pour créer une nouvelle page, comme un nouveau service par exemple, quelques heures suffisent, contre plusieurs jours ou semaines avec une agence traditionnelle. 

Vous me connaissez suffisamment pour savoir que je suis pour les outils qui donnent un maximum de liberté à l’hôtelier, Webflow en fait assurément partie. 

 

Si vous voulez découvrir Webflow et pourquoi pas travailler avec Influence Society, contactez Sébastien et dites-lui que vous venez de ma part.

En quoi le marketing digital et les nouvelles technologies peuvent apporter à l’expérience hôtelière de luxe ?

Entre l’image de marque et la logique ROIstes, il y a un juste milieu. 

C’est ce à quoi répond le marketing digital et notamment des entreprises comme Influence Society. 

Bien sûr, il y a des actions purement d’image de marque, souvent coûteuse et dont on ne voit pas immédiatement le retour sur investissement (ROI). Mais le marketing digital permet aussi d’aller chercher de la rentabilité assez rapidement, grâce à sa puissance. Sébastien a été généreux et nous a partagé quelques recommandations. 

Conseils pour un hôtelier qui souhaite améliorer sa stratégie commerciale digitale

  • Avoir la main sur son site web

C’est tellement basique qu’on l’oublie. Mais à l’image de ce que j’ai écrit plus haut, c’est un élément essentiel pour maîtriser sa stratégie digitale. 

Il devient alors facile de le mettre à jour régulièrement. Changer les photos à chaque saison ou pour les événements du calendrier : Noël, St Valentin, Pâques…

Pensez aussi aux images sur la page « chambre ». Saviez-vous que 90% des sites étudiés par Sébastien et son équipe mettent une photo de la plus basse catégorie de chambre en premier lieu ? 

C’est ridicule quand on y pense. Pourquoi ne pas plutôt afficher le produit emblématique de votre hôtel ? 

  • Réfléchir au parcours client digital

Que va regarder une personne qui cherche à réserver un séminaire dans votre établissement ? Va-t-elle faire ses recherches sur mobile ou sur ordinateur ? Autant de questions à se poser lorsque l’on souhaite définir son parcours client digital.

  • Quel budget d’acquisition attribuer ? 

Dois-je dépenser de l’argent sur le Metasearch (l’apparition sur Google pour simplifier) ou plus en amont pour avoir des clients qui découvrent ma marque ? 

Le genre de question à se poser lorsque l’on prépare le budget marketing annuel. 

Les réseaux sociaux sont par exemple un réel poste de dépense à étudier dans sa stratégie. 

  • Soigner sa e-réputation

Cela peut paraître évident et je vous ramène à l’épisode avec Didier Arnoult sur le sujet. Mais la réputation de votre établissement sur le web est au moins aussi importante que la réputation réelle.

  • Avoir une stratégie de contenus

Vos photos, vidéos, mais aussi ce que vous partagez sur les réseaux sociaux, tout cela doit s’inscrire dans votre stratégie. Pourquoi ne pas partager par exemple la playlist de votre hôtel à vos utilisateurs ? 

Et n’oubliez pas l’UGC (User Generated Content), c’est-à-dire le contenu généré par vos visiteurs ! 

Je suis souvent dans les hôtels et je partage systématiquement sur mes réseaux sociaux, Instagram notamment. Pourtant, il est bien rare que l’hôtelier repartage mes posts. Quel dommage, car c’est du contenu gratuit ! 

Faut-il utiliser TikTok lorsqu'on est un hôtelier ?

Faut-il oui ou non se mettre sur TikTok lorsqu’on a un hôtel ou un restaurant ? 

La réponse est nuancée, selon Sébastien Felix. Tout dépend de ce que vous faites déjà sur les autres réseaux. Il vaut mieux d’abord maîtriser Instagram et Facebook par exemple, avant de se lancer sur TikTok. 

Pour autant, si vous voulez surfer la vague, ne tardez pas à vous y mettre, car ensuite, il sera trop tard et il deviendra difficile de vous faire une place. 

Et soyez disruptif ! 

Sébastien m’a raconté l’histoire d’un hôtelier à Bora Bora qui a 30 000 abonnés sur TikTok et qui l’utilise pour son recrutement, voilà qui est dans l’air du temps. 

 

Histoire de Métavers

Premièrement, on ne dit pas « le », mais « les » Métavers. 

Saviez-vous que le mot est la contraction de « Méta » et « Univers » ? 

C’est dans un livre de 1992 (Le Samouraï virtuel – Neal Stephenson) qu’apparaît pour la première fois ce mot. Ce même auteur est celui qui a utilisé pour la première fois le terme « avatar ». On peut dire qu’il était en avance ! 

Quel est l’intérêt d’utiliser les Métavers dans l’hôtellerie ?

A l’époque où Google Map est sorti dans nos téléphones, des hôtels me disaient “les concierges ils vont mourir” Sébastien Felix - Métavers

Les Métavers viendront enrichir l’expérience du client à l’hôtel selon Sébastien. 

Imaginez pouvoir proposer à votre potentiel visiteur de visiter la destination ? La ville, les rues, les hôtels, les restaurants, cela aura un rôle d’influence important. Certes tout le monde n’utilisera pas cet outil, mais cela a le mérite d’exister et d’offrir une option à nos clients. 

Les métavers dans le voyage d’affaires

Et si nos clients pouvaient organiser leurs réunions dans le Métavers ? Pensez à cette salle sombre en sous-sol de votre hôtel qui ne sert à rien. Pourquoi ne pas la transformer en salle de réunion virtuelle pour vos voyageurs d’affaires. Qui, une fois la réunion terminée, viendront profiter d’un verre au bar.

Les métavers dans votre chambre

Je ne sais pas vous, mais moi je suis souvent seul en voyage à l’hôtel. Que diriez-vous de pouvoir accéder à Netflix ou un autre abonnement via un casque de réalité virtuelle dans votre chambre le soir ? Rien de mieux pour vous évader quelques minutes après une longue journée.

Et pourquoi ne pas faire un voyage dans le temps ? Vous pourriez revivre l’histoire du Ritz ou de l’hôtel dans lequel vous séjournez par exemple. Cela en fait des idées d’applications ! 

NFT et Web 3.0

Sébastien m’a challengé sur ma connaissance du sujet. Je crois m’en être pas trop mal tiré, mais il raconte cela beaucoup mieux que moi ! Le NFT (non-fungible token), jeton non fongible, permet de garantir la propriété de tel ou tel œuvre ou objet. 

Pourquoi ne pas développer mon propre programme de fidélité dans mon établissement, avec des badges NFT pour remplacer les traditionnels statuts VIP ?

Un établissement hôtelier à Hollywood propose par exemple une salle de sport cachée pour les clients qui réservent un NFT.

Et si toutes vos transactions étaient cryptées et incopiables ? Fini les problèmes de fausses réservations par exemple ! 

Le livre

Homo Deus : une brève histoire de l’avenir - Yuval Noah Harari

Voilà plusieurs fois que Yuval Noah Harari est cité, la dernière était pour son autre ouvrage : Sapiens. Dans l’épisode avec Renaud Azema ! 

Pour contacter Sébastien Felix

Le message aux Insiders

Quoi de mieux qu’un message techno et philo pour terminer cet épisode geek ? 

 

Pensez toujours que la technologie est neutre. Intéressez-vous au sujet, même si vous ne voyez aucun lien avec votre sujet. À un moment donné, votre cerveau va connecter. Ayez un grain d’avance en vous intéressant et en laissant ouverte votre curiosité.

Catégories
Cet article vous a plu ?
Partagez-le sur vos réseaux sociaux !
Partager sur Facebook
Partager sur LinkedIn
Partager sur Twitter

D'autres contenus sur le même sujet...

Maxime Blot et les intervenants - Dans le Lobby - Septembre 2023

Dans le Lobby

En septembre 2023, j’ai eu la chance d’animer la conférence « Dans le Lobby » avec des acteurs de la tech pour l’hôtellerie-restauration.

Lire la suite »