Trophée David Campbell – La finale

Trophée David Campbell 2014
Trophée David Campbell 2014

Victoire ou défaite ?

Je serai bientôt fixé. Dans quelques heures se fera l’annonce des résultats. Car oui, suite aux écrits du mois dernier, Kim et moi avons été sélectionnés pour la finale.

12 candidats en lice et un seul gagnant. C’est au Fouquet’s que cela se passe. Je suis ravi de ce choix car c’est un bel emblème parisien.

Voilà quelques semaines déjà que nous nous préparons à cette journée et bien que l’attente n’aie pas été longue j’étais pressé d’arriver là.

J’ai donc été convoqué ce matin à 10h20 pour l’oral. Bien que stressé par l’importance de l’événement, je me présente de manière assez sereine car je sais que cette étape ne pourra qu’être positive pour moi.

On me fait donc monter dans une chambre et on me remet le sujet. Rien de très compliqué à vrai dire, cela ressemble à ce qui s’est fait les années précédentes, mais je sais que la difficulté viendra pendant l’épreuve elle-même. J’analyse donc chaque détail afin de pouvoir en tirer parti dans les minutes qui vont suivre.

C’est à mon tour de passer, il y a beaucoup plus de jurys que ce à quoi je m’attendais mais j’en fais totalement abstraction pour me concentrer sur l’environnement fictif dans lequel j’aurai à évoluer : un simple desk avec quelques documents et un téléphone.

Je lis rapidement les informations qui se trouvent devant moi, trop rapidement car je suis pressé d’en découdre et j’annonce finalement au jury que je suis prêt.

C’est là que tout s’enchaîne ; jeux de rôle, débrief et questions d’entretien. Je réagis par automatisme, presque par réflexe face à toute cette soudaine activité, car ce sont finalement des situations auxquelles je suis habitué et que je vis tous les jours au travail.

Je sors finalement de la salle après quelques minutes, impossible de savoir si ma performance a été bonne ou mauvaise. J’ai la sensation d’avoir correctement répondu mais je ne sais pas si cela saura satisfaire les attentes du jury.

Les joies des concours, à partir de cet instant je n’ai plus aucun pouvoir et le résultat de ce soir dépendra de la performance des autres candidats.

Je profite donc de ces quelques heures pour faire le point et écrire ces lignes, vivement ce soir !

Envie de partager sur ce blog ?

%d blogueurs aiment cette page :