Paris, capitale du tourisme ?

Paris, capitale du tourisme ?
Paris, capitale du tourisme ?

Avec 32,3 millions de touristes en 2013, Paris est incontestablement la première destination en nombre de visiteurs.

Ça, c’est pour les chiffres officiels.

En revanche, si l’on s’intéresse à d’autres classements on constate que malgré ces données satisfaisantes Paris n’est plus la capitale trendy qu’elle a été.

Prenons par exemple le classement Tripadvidor récemment publié. Bien que la viabilité des informations transmises puisse être critiquée (vous connaissez mon avis sur Tripadvisor), cela témoigne tout de même des tendances actuelles.

N’y a-t-il rien qui vous marque dans ce classement ?

  1. Paris est reléguée à la 7ème position, soit une chute de 6 places ;
  2. Marrakech s’empare de la 6ème place, soit une avancée de 13 cases ;
  3. Istambul passe numéro 1 sur le podium !

Comment une ville telle que Paris peut-elle être détrônée par de si petites destinations ? (Istambul et Marrakech ont attiré respectivement 10,37 et 1,78 millions de touristes en 2013).

Pour comprendre ce phénomène il faut s’intéresser à la construction de ce classement. Car ce qui permet aux villes de se différencier c’est la quantité et la qualité des avis laissés par les internautes.

Vous comprenez la même chose que moi ?

Cela veut dire que les notes sont significativement supérieures pour Marrakech et Istambul par rapport à Paris, malgré leur faible nombre d’arrivées.

Et ce qui est noté ce n’est pas ou peu le produit lui-même, car là Paris conserve bien ses atouts, mais plutôt la qualité du service et de l’expérience proposée au client.

Le reste de cet article est basé uniquement sur ma propre interprétation et ne se réfère à rien si ce n’est à mon expérience et aux retours de mes clients, mais je constate à Paris un niveau de service stagnant par rapport aux destinations concurrentes. Il me semble qu’il y a à l’étranger un effort constant pour offrir aux touristes une qualité de service chaque fois meilleure, tandis que la France reste sur ses acquis.

J’entends régulièrement des clients se plaindre du manque d’amabilité du personnel qu’ils rencontrent. Peut-être avons nous tendance à oublier l’importance du tourisme dans notre PIB et à considérer ces quelques millions de visiteurs annuels comme acquis.

Et dois-je parler des taxis parisiens ? Car oui, le transport fait intégralement partie du tourisme !

Il y a selon moi une nécessité de prendre conscience de l’importance de l’expérience proposée au client et que celle-ci passe par la qualité de service, donc le personnel. Ce bilan touche je crois la gastronomie comme l’hôtellerie et les divers métiers liés au tourisme.

Le patrimoine culturel, la cuisine française ou encore les hôtels de luxe ne sont pas remis en question en tant que tels mais il devient essentiel de comprendre que c’est l’humain qui gravite autour de cet environnement qui devrait attirer toute notre attention.

3 commentaires

  1. Excellent ! En effet il fallait en parler ! J’aurais même parlé de l’impossibilité de réserver un Vélib vue la configuration de l’interface, quand on est sein dans sa tête, et du labyrinthe du métro parisien qui n’a aucune signalisation, vu que les parisiens, eux… savent tous quelle ligne prendre !

    1. Sein dans la tête, un tableau de Picasso ? Blague à part le blog et l’interactivité qu’il déclenche sont intéressants.

Envie de partager sur ce blog ?

%d blogueurs aiment cette page :