Free the wifi

Le wifi comme besoin vital
Basic Human Needs

Il paraît qu’il existe encore des hôtels où l’on fait payer le wifi ?

Je m’étonne qu’en 2014 cela soit encore possible. En effet, quand on voit que la connexion est gratuite chez McDonald’s ou Starbucks, il me paraît difficilement envisageable de la facturer dans nos hôtels.

Certes, on peut critiquer le débit du wifi des entreprises que je viens de citer, ou encore la facilité d’attraper un virus type cheval de Troie, mais c’est néanmoins un service inclus dans le prix.

Comment est-il donc possible de facturer la connexion à des clients payant 100€ la nuit (et parfois bien plus évidemment) ?

Je me rappelle une conversation que j’ai eue un jour avec un hôtelier Strasbourgeois. Lorsque je lui ai demandé comment il justifiait de faire payer le wifi aux clients de son hôtels 4 étoiles, il m’a répondu comme ceci : « les clients acceptent de payer, donc je facture ». Incontestable logique.

Mais si ce comportement était encore acceptable il y a quelques années, les consommateurs considèrent aujourd’hui une bonne connexion comme un besoin vital. Je suis par ailleurs absolument sûr que si Abraham Maslow était parmi nous aujourd’hui il ajouterait le Wifi à sa pyramide.

Plus sérieusement, je crois que proposer internet gratuitement à ses clients n’est pas une perte d’argent pour l’hôtelier, c’est un service qui doit être inclus dans le prix, au même titre que l’eau et l’électricité.

En revanche, proposer une option très haut débit payante me paraît être une bonne idée, notamment dans les hôtels business. Cela permet aux clients qui en ont le besoin de continuer de travailler comme au bureau et de réaliser des conférence calls par exemple.

Pour terminer, c’est le fait de ne pas offrir le wifi qui représente une perte de clientèle et donc de revenus pour l’hôtel, pas le contraire…

Un commentaire

  1. Effectivement le wifi est maintenant un service incontournable de l’hôtellerie qu’elle soit d’affaires ou de loisirs.
    Je m’étonne que certains hôtels facturent encore cette prestation (voir les gros porteurs « affaires » de la zone aéroportuaire de Roissy) ! A l’heure actuelle, ce service est accessible dans de nombreux commerces ou même gratuitement dans la rue via hotspots.
    Il me semble donc incongru que les clients paient ce service dansons hôtels. Il convient aux hôteliers d’inclure celui-ci (en haut débit je pense !) dans le tarif des chambres…

Envie de partager sur ce blog ?

%d blogueurs aiment cette page :