At The Corner

Vous louez, il s'occupe des clés

J’ai toujours été passionné par l’environnement de la Startup, vous savez, ce sont ces mini-entreprises qui bénéficient d’un outil de développement surpuissant – internet – et dont certaines sont devenues les mégalodons de notre économie :

Leurs caractéristiques communes ? Peu de moyens, souvent même pas de bureau et une équipe très réduite, du moins au début.

Mais ce qui me passionne d’autant plus, c’est le profil de ces créateurs dotés d’une ténacité et d’une créativité à toute épreuve. Ces hommes et femmes qui avec pas grand chose, parviennent à leur fin en s’accrochant à leur idée.

Aussi, imaginez ma joie lorsque j’ai été contacté par Pierre-Julien Crovisier, le créateur de At The Corner, suite à la publication de mon dernier article.  L’occasion pour moi de vous présenter ma toute première interview sur ce blog.

Pierre-Julien c’est avant tout un très humble personnage, qui a conscience que notre monde change et que certaines innovations peuvent lui être apportées.  Après un diplôme d’ingénieur et quelques années à prendre en expérience, il décide de se lancer dans son propre projet. Ainsi est né At The Corner en septembre 2015.

Mais At The Corner qu’est-ce que c’est ? Une idée simple finalement, celle de permettre à un propriétaire mettant son appartement en location (via Airbnb par exemple) de confier ses clés à un intermédiaire – un hôtelier – afin que l’utilisateur final puisse les récupérer à n’importe quel moment et de bénéficier en plus des services de l’hôtel : bagagerie, petit-déjeuner, conciergerie.

Plutôt simple en fait mais toute personne ayant fait l’expérience d’Airbnb comprendra l’intérêt de l’idée. Plus besoin d’attendre des heures un locataire en retard, une grande facilité de gestion et la possibilité d’utiliser les services de l’hôtel. Bref, un système bénéfique pour tout le monde et à un prix défiant toute concurrence : 10€ le check-in ou check-out.

L’utilisateur recevra un simple code qu’il présentera à l’hôtelier en plus de sa pièce d’identité, et à lui la clé de son séjour, sécurité assurée !

Une fois encore, cet exemple démontre à quel point notre environnement économique est en train de changer. À l’hôtelier maintenant de décider s’il veut participer à ce changement en adhérant à ces nouveaux modèles tels que At The Corner.

Pierre-Julien Crovisier quant a lui a bien l’intention de développer son idée. Paris semble être l’incubateur parfait puisque disposant du plus grand nombre d’hébergements disponibles (voir mon dernier article), puis le reste de la France viendra. Et pourquoi pas l’étranger ?

Envie de partager sur ce blog ?

%d blogueurs aiment cette page :